Interactions avec les autres réseaux du CNRS


La gestion des données d’observation requiert de multiples besoins et compétences principalement dans :

  1. les infrastructures systèmes et réseaux, 
  2. le développement d’applications, 
  3. la modélisation de l’information en bases de données, 
  4. les statistiques sur les données
  5. la qualité

De ce fait des interactions technologiques existent avec d’autres réseaux métiers de la Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires du CNRS tels que Resinfo, Devlog, RBDD ou Qualité en Recherche.

Cependant, le réseau métier SIST présente certaines spécificités :

  • ll est un réseau « opérationnel » composé des personnels en charge de l’ingénierie appliquée aux données d’observation ;
  • Il est centré sur les objets observés des domaines Terre, Océan et Univers ;
  • Il intègre des technologies de gestion qui font appel à un panel des compétences que l’on retrouve dans divers réseaux métiers actuels cités ci-dessus ;
  • Il traite de certaines problématiques spécifiques à la gestion de données d’observation tels que les logiciels utilisant les standards d’interopérabilité de l’Open Geospatial Consortium (OGC), les séries temporelles, la représentation des données géo-localisées, les identifiants uniques (DOI), etc.